menu
  • dispositif-hebergement
    Dispositif hébergement
  • dispositif-ditep
    Dispositif DITEP
  • dispositif-milieu-ouvert
    Dispositif Milieu Ouvert

L'Association

L’Association APSE2A : la réunion d’associations inscrites dans l’histoire dont l’identité se réactualise

Le périmètre actuel de l’Association PEA est né de la fusion de l’Association Château-Sage et de l’Association PEA depuis le 1er janvier 2018. Ces deux associations ont toutes les deux une longue expérience dans la gestion d’établissements et de service dans le secteur social et médico-social en Haute Garonne. La motivation de cette fusion a résidé dans l’intérêt partagé par les deux conseils d’administration de gérer une entité aux compétences plurielles, dans l’objectif de favoriser un parcours sans rupture pour les publics concernés.

Relier, dans le respect des missions propres à chacun des établissements et services, plusieurs modalités d’accompagnement du social, du médico-social et du judiciaire, représente une opportunité pour favoriser un parcours le plus fluide possible pour des jeunes et des familles qui traversent régulièrement l’ensemble de ces dispositifs de manière chaotique. La finalité est de déployer les moyens de manière souple et adaptative autour et en fonction des besoins des jeunes accueillis et de leurs familles.

La PEA, association loi 1901, exerçait une mission de service public dans le champ de la protection de l’enfance et de l’intervention Médico-Sociale. Elle intervient sous mandat judiciaire et/ou administratif pour apporter une assistance éducative et soin aux mineurs, jeunes majeurs et à leurs familles. Elle emploie environ 250 salariés sont budget global annuel étant proche de 13.5 millions d’euro.

L’association PEA était, elle, issue de la Protection Toulousaine de l’Enfance créée en 1931, qui étend son champ d’action, dans les années 40, aux enfants en danger moral. La PEA existe en tant que telle depuis 1944.

L’Association Château Sage à elle été créé le 8 juillet 1929 pour gérer le Centre Familial Ménager « Château Sage », primitivement orienté vers l’accompagnement de jeunes filles en difficulté sociale. Il deviendra le premier IMP agréé du département et se transformera ensuite en ITEP.

Les établissements et services couvrent actuellement un champ important de la protection de l’enfance et du soin spécialisé :

  • Un dispositif d’hébergement de 140 places (maison d’enfant de 60 places, accueil familial de 60 places et service grand mineurs/jeunes majeurs de 20 places)
  • Un dispositif DITEP de 113 places (48 places d’accueil de jour, soirée et nuit, 65 places réparties sur deux SESSAD)
  • Un dispositif de milieu ouvert pour 820 mesures (395 mesures pour le SIE, 425 mesures pour l’AEMO et l’AEMO renforcée)

Cette nouvelle identité, qui ne se délie pas de ses histoires, ouvre de nouvelles pistes d’action pour l’avenir.

 

Le projet associatif

Trois grands axes constituent les orientations principales du projet de l’APSE2A :

  • Le travail en réseau comme composante incontournable
  • La place du soin porté par tous dans la relation avec les usagers
  • Une vision éthique des pratiques institutionnelles et professionnelles

 

Le siège et la direction générale

Le siège social de l’ASPE2A est créé depuis le 1er janvier 2017, il veille à la mise en œuvre du projet associatif et développe des stratégies de soutien, de contrôle, de développement et de communication auprès des différents dispositifs. Il collabore avec les autorités de contrôles et de tarifications comme avec les associations partenaires pour adapter l’offre aux besoins contemporains.

La direction générale s’inscrit pleinement dans les orientations nationales :

  • Agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles.
  • Sécuriser les parcours des enfants, adolescents et jeunes adultes et prévenir les ruptures.
  • Donner aux enfants les moyens d’agir et garantir leurs droits
  • Préparer leur avenir et sécuriser leur vie d’adulte

A cet effet, en lien avec la politique associative, il est défendu la priorisation des parcours, en anticipant des solutions de repli préparées et expliquée, pour ménager au maximum les différents liens tissés.

Aucun jeune confié, quels que soient ses troubles, ne doit sortir du dispositif de manière brutale et non travaillée. Aucun jeune ne doit se voir refuser son admission du fait de son genre, de son âge, de ses convictions ou de ses troubles.

 

L’équipe du siège est composée

  • D’un Directeur Général : M. Philippe VALENTIN
  • D’une Responsable Ressources Humaines : (En cours de recrutement)
  • D’une Responsable Administrative et Financière : Mme Marie-Aline TEIXEIRA
  • D’une Responsable Qualité : Mme Hélène LOVATO
  • D’une Contrôleuse de Gestion (en cours de recrutement)
  • D’une Secrétaire de Direction : Mme Sylvie MORENAS